Le mot du proviseur

Accueil / Actualites / Le mot du proviseur


Je suis particulièrement heureuse de me présenter à vous et de diriger le lycée que vous avez choisi pour vos enfants.

Vous avez fait le choix d’offrir à vos enfants, une école de langue et de culture française qui s’inscrit dans une coopération scolaire et éducative, avec l’état marocain.
À ce titre vos enfants reçoivent aussi un enseignement et une culture en langue arabe
Enfin vos enfants bénéficient d’un apprentissage de l’anglais dès la maternelle et à partir de la 4e de l’espagnol.
Ainsi entre 3 ans et 17 ans, vos enfants se préparent à la mobilité internationale, tout en développant un attachement à leur pays, pour contribuer à son rayonnement.
Inscrire son enfant dans un établissement de la mission laïque française, c’est offrir 3 langues, 2 cultures et des valeurs de la laïcité, c’est à dire le respect des convictions et de la culture de chacun

Notre mission est d’accueillir, d’accompagner, de participer à l’éducation et d’instruire vos enfants pour le préparer à vivre dans un monde complexe.
Pour cela vous devez partager nos valeurs et nous faire confiance.
Nous concourons à DAUDET, au développement du réseau OSUI, pour renforcer et consolider l’offre éducative marocaine.
Pour une coopération entre cultures, nous devons associer des professeurs marocains qui adhèrent à l’enseignement français et se forment avec nous.
Pour une offre scolaire et un enseignement de qualité, nous avons investi dans la rénovation et les équipements de l’établissement pour le bien-être et la sécurité de vos enfants.

Notre premier défi est pédagogique
Nous approfondissons et faisons évoluer la formation, pour donner à vos enfants, une formation de qualité, dans un projet unique, celui de l’OSUI-MLF qui est un laboratoire pédagogique inspirant, scruté par les autres écoles et des autres systèmes éducatifs.
Nous avons anticipé sur la réorganisation de l’espace /temps scolaire et sur l’évolution de la relation entre les élèves et les enseignants, et cela bien avant la crise covid, qui aura donné un coup d’accélérateur, à notre projet.
Pour cela nous bénéficions du conseil scientifique de la mission laïque française, des apports des neurosciences et du service d’experts internationaux français et canadiens.
Notre école offre à vos enfants une approche personnalisée « sur mesure » où chaque élève est un enfant et chaque enfant est un élève avec ses différences.
Les enseignants de DAUDET sont habitués à organiser la transmission des savoirs autrement que dans la classe présentielle, traditionnelle.
Ils se sont appropriés les avancées scientifiques, ils analysent, interrogent leur pratique, le plus souvent grâce aux échanges entre pairs-enseignants, issus de l’éducation nationale française ou du système marocain, de l’université française ou de l’université marocaine pour produire le meilleur au service des apprentissages.
A DAUDET, comme à l’OSUI – mission laïque française on partage une culture pédagogie commune.
À preuve d’exemple, le forum pédagogique réunit des enseignants des écoles de la mission laïque française d’Amérique, du pourtour du bassin méditerranéen, de l’Afrique, de l’Europe, vos enfants en sont les bénéficiaires

Notre 2e défi est le numérique pédagogique
Avec courage, détermination, modestie et intelligence, les enseignants se sont forgés une culture du numérique
Parce que vos enfants ne peuvent plus se passer des outils.
Les enseignants utilisent pour faire apprendre les outils dont le coût est important pour l’établissement et pour vous-même à la maison.
Ces outils, incontournables, ont démontré aujourd’hui dans la crise leur utilité pour pallier au fait de ne pas pouvoir se rendre à l’école.
Ils ont aussi démontré leur pertinence pour préparer vos enfants au monde d’aujourd’hui et à leur métier de demain
Vous-même vous y êtes confrontés au travail, aucun secteur aujourd’hui n’échappe à la digitalisation.

Vous nous avez confiés vos enfants pour qu’ils s’expriment par l’esprit et le corps, pour qu’ils échangent avec les autres ; pour qu’ils soient confrontés aux difficultés, qu’ils les surmontent seul ou grâce au travail collectif, avec la fierté d’eux même, de leur famille et de leur maître.
Vous avez fait le choix d’une école du XIX° siècle, Ecole de Langues, Ecoles de cultures, Ecole émancipatrice
Condorcet
On enseigne dans les écoles …, ce qui est nécessaire à chaque individu pour se conduire lui-même et jouir de la plénitude de ses droits » (Rapport sur l’instruction publique, 1792).